Je me déguise tous les jours

Je me déguise tous les jours

Mannequin déguisement
Que font les mannequins quand ils ne se déguisent pas ?

Salut,

quand j’étais petite, j’adorais me déguiser. Il suffisait de porter une robe de princesse, et voilà : j’étais Cendrillon.

Mais en réalité, j’étais moi déguisée en Cendrillon déguisée en moi.

En effet, j’avais un costume par-dessus celui de Cendrillon. Je le portais tous les jours, et au début, ça ne me dérangeait pas tant que ça.

Avant de partir à l’école, il m’arrivait d’oublier mon manuel, mais jamais mon déguisement.

Forcément, l’apparence joue beaucoup sur ce qu’on pense de vous. Au fur et à mesure que vous arborez le même cosplay, on s’habituera à vous. On vous dira : « Ce n’est pas étonnant, venant de toi ! », ou « Elle est comme ça, je la connais ! ». Les gens vous connaissent parce que vous venez tous les jours habillé de la même façon. 

Les semaines passent, puis les mois, puis les années. Le déguisement me gratte, mais j’y suis tellement habituée que…je commence à y croire.

Plus le temps passe, plus j’ai du mal à l’enlever. J’ai peur de surprendre les gens. 

Ce serait affolant de les décevoir. Comment le prendront-ils, lorsqu’ils sauront que je leur ai trahi ? Ce n’était pas mon intention !!!

Mince alors. Je ne vois pas la lumière à l’autre bout du tunnel parce que…

…je ne vais jamais changer. 

Le déguisement me colle à la peau. Je transpire mais j’affirme que tout va bien. Je l’ai toujours porté, alors un jour de plus, ce n’est pas bien grave…Ok, c’est bon ! Je vais prétendre être une autre personne pour le restant de ma vie, est-ce un drame ?

Je vais toujours me maquiller, je vais toujours porter un masque. Même quand je dors. Même quand je me douche. Très bien, l’eau va faire couler le mascara, et je vais ressembler à un panda, mais ce n’est pas grave. Je ressemble toujours à quelque chose, mais je ne suis jamais.

Je ne suis jamais. 

Moi…vous…nous…le monde…parfois, je me demande si nous avons tous besoin d’une identité pour exister.